WW - Quand acheter un blush te rend plus heureuse que 1 million de $

September 30, 2015

YOOOO LES JEUNES!!! (Je vous donne ici un indice de ma génération, parce que Radio Enfer, c’était la vie!!) Je m’appelle Amélie, j’ai 21 ans, je suis étudiante en Sciences infirmières à l’Université du Québec à Trois-Rivières, et je suis une passionnée (lire ici : maniaque folle sur les bords) de tout ce qui à trait à la beauté, au maquillage, et aux soins de la peau. YAYY!! Mis à part la beauté, j’adoooooore la mode (ça vient un peu ensemble non, la mode et la beauté?), je suis mordue du sport, les shows d’électro c’est fou, j’aime ben trop mon chat, et le popcorn c’est ma vie (ne me jugez pas please). Maintenant que nous n’avons plus de secrets l’un pour l’autre, je vais donc vous partager mes bonnes adresses et mes bons conseils côté beauté, parce que vous êtes toutes belles, pis je vais vous Womancer votre vie.

Quand acheter un blush te rend plus heureuse que de gagner le million..

Du haut de mes 21 ans, je me souviens de toujours avoir été entourée de femmes qui adoraient se maquiller. J’étais aux premières loges des astuces beautés des « matantes ».

Je devais vraiment être une petite fille « badass », parce que je trouvais que le maquillage c’était vraiment pas cool. Surtout quand je devais en mettre dans mes compétitions de patinage artistique. C’était, comment dirais-je, la crise nationale. Ironiquement, je suis maintenant une fan FINIE de tout ce qui se rapporte au maquillage. Je suis activement les beauty gurus sur YouTube, me tiens au courant de toutes les nouveautés beauté, et adore par-dessus tout essayer les nouveaux trucs hyper « jet-set » (sérieux l’illuminateur de Jaclyn Hill par Becca, si ça ce n’est pas jet-set je sais pas c’est quoi !). T’sais, quand Sephora est comme ta deuxième maison, et que tu es à la veille d’avoir une hypothèque là, je ne suis sûrement pas la seule? Mon rêve le plus fou (le genre que tu ne dis pas à tes parents quand tu fais ton choix de carrière parce qu’il y a des chances qu’ils te trouvent folle) est d’être maquilleuse de plateaux. Pouvoir maquiller les vedettes, et leur dire tous tes petits trucs, c’est comme tellement hot et valorisant!! J’aimerais donc ça leur partager mon savoir, être leur référence côté soins et beauté, leur montrer comment mettre en valeur leurs beaux traits, et surtout être là pour eux dans les crises existentielles du genre « OH MY GAWD J’AI UN ÉNORME BOUTON FAUT CACHER ÇA ». Mais bon, mes rêves ne payent pas les fins de mois, et en attendant de devenir la maquilleuse « so famous » que je voudrais être, je dois bien avoir un métier qui me plaît, non? Il me reste donc une dernière année de Baccalauréat en Sciences Infirmières, à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Je sais, ce n’est pas du tout dans le même genre, mais comme on dit, je vais avoir plusieurs cordes à mon arc. Ainsi, j’espère donc pouvoir m’épanouir au sein de votre incroyable équipe comme WW, et combler le petit manque que je ressens de m’exprimer sur une des choses que j’aime par-dessus tout, le MAAAQUILLAAAGEEEE..!

Amélie Dussault (Beauty guru in process)




ALSO IN BLOGS

WW - 3 Ways to Celebrate Autumn
WW - 3 Ways to Celebrate Autumn

October 25, 2017

I have summer rituals, holiday rituals, renewal rituals in the spring ... but my fall rituals remain the most powerful. So here are three very different, but equally magical, ways to celebrate autumn.

View full post

WW- We test masks for the face ... It goes or it breaks! Part 1 of 2
WW- We test masks for the face ... It goes or it breaks! Part 1 of 2

October 13, 2017

I am a fan of face masks and have tested a lot since I use them. I admit that they are not all favorites for me, but t, the quantity I test is things that can happen. Some give great results, while others do not really improve my skin.

View full post

WW - Entrepreneurship, a question of feeling and lawyers
WW - Entrepreneurship, a question of feeling and lawyers

September 25, 2017

"If there is one lesson to remember, it is that we must not have pride and ask any questions we may have," says the entrepreneur. His personal motto: "To go to the top, you have to surround yourself with tops. "

View full post